Aller au contenu

Dans les années 90, Émile Bravo signe ses premiers travaux, tout en partageant l’atelier Nawak avec ses camarades Lewis Trondheim, Joann Sfar, David B ou encore Christophe Blain.
En 2007, il publie chez Gallimard Ma maman est en Amérique, elle a rencontré Buffalo Bill (coécrit par son ami d’enfance, Jean Regnaud), pour lequel il remporte un prix à Angoulême l’année suivante.
Durant la dernière décennie, il s’est surtout consacré à un classique de la bande dessinée franco-belge avec Spirou ou l’espoir malgré tout, récit au long cours en quatre volets. Il remporte, pour le troisième tome Un départ vers la fin, le fauve du prix de la série à Angoulême en mars 2022.
C’est le chantre de l’enfance intelligente et éclairée du 9e art.