Accueil » Nos conseils lecture ! » Rire autrement en bande dessinée » Blanc autour ~Wilfrid Lupane et Stéphane Fert

Blanc autour ~Wilfrid Lupane et Stéphane Fert

Retrouvez chaque lundi la présentation d’une bande dessinée sur le thème « Rire autrement en bande dessinée ».
Pour cette première chronique, nous vous présentons Blanc autour, une bande dessinée de Wilfrid Lupano et Stéphane Fert publiée chez Dargaud.
Cet ouvrage vous entraîne au cœur d’un petit village près de Boston en 1832 où la jeune mademoiselle Crandall dirige l’école des filles. L’établissement vit son bout de chemin sans tracas malgré ce début de 19e siècle qui ne situe pas l’éducation féminine comme une de ses priorités. Jusqu’au jour où mademoiselle Crandall a l’inconvenante idée d’accepter une petite fille à la peau noire dans sa classe. Alors que l’institutrice accueille des jeunes filles noires venues de toute la région pour accéder à l’éducation, le petit village prétendument si progressiste commence à lui mener une guerre sans répit et d’une violence démesurée.
Outre l’importance de ce récit historique inspiré de faits réels, rappelant combien la ségrégation était il n’y a pas si longtemps un quotidien, cette bande dessinée prend le pari d’inviter chacun et chacune à se questionner sur ses opinions bien tranchées. Les héroïnes se chamaillent, hésitent et sont toutes très différentes mais elles se rejoignent dans un élan de force et de courage. Dans un dessin parfumé aux formes colorées, Wilfrid Lupano et Stéphane Fert nous livrent la puissance chaleureuse de la sororité face aux canons froids des esprits étroits.
Peut-être vous demanderez-vous où trouver le temps de sourire dans ce récit au message si puissant. C’est là tout le talent de Blanc autour : celui de vous emmener là où vous ne vous y attendez pas et ainsi de vous faire rire et pleurer à la fois.
Peut être une image de texte qui dit ’WILFRID BLANC STÉPHANE LUPANO AUTOUR FERT DARGAUD SPENSABLE SPENSABLE LUNDI'’
Peut être une illustration de texte
Peut être un dessin animé de texte qui dit ’Vous étes d'habitude promptes partir ville! Tächez fentfer pour déjeuner, Père Promis, Prudence. Bonne jouthée en ille, meedemoiselles! Merti, moncieur Judson Bonjour, mademoiselle Crandall. suis fassuré croiser vos petites pensionnaires. Tout elles monde, en ville, demandé elles pouvaient bien être, ordinair'e matinales. he savais que répondie’
Peut être une illustration de une personne ou plus