Accueil » Ar-men, l’enfer des enfers ~Emmanuel Lepage

Ar-men, l’enfer des enfers ~Emmanuel Lepage

Parmi mes différents coups de cœur de ce deuxième confinement je ne pouvais vous faire part en priorité de cette bande dessinée d’Emmanuel Lepage aux éditions Futuropolis : Ar-men l’enfer des enfers.
En tant que bretonne amoureuse de sa région, cette œuvre est d’une richesse incroyable.
Nous y suivons Germain, gardien du phare Ar-men près de l’île de Sein.
Il nous raconte à travers ces pages l’histoire du phare et de l’île et des grandes légendes bretonnes l’entourant.
De l’histoire du roi Gradlon et la construction d’Ys à l’automatisation du phare en 1990 nous suivons le chemin de ses gardiens et de sa construction.
Construction très longue et fastidieuse « Il aura fallu quinze ans de travail, deux cent quatre-vingt-quinze accostages, mille quatre cent vingt et une heures de travail… et un mort » pour parvenir à la construction d’Ar-men surnommé l’enfer des enfers car il s’agit du phare « le plus exposé et le plus difficile d’accès de Bretagne, c’est-à-dire du monde ».
Lors d’une tempête qui abîme l’intérieur du phare Germain découvre sur les murs un récit : celui de Moizez, premier gardien du phare, et selon les légendes descendant de Dahut, fille de Gradlon.
Germain raconte ces histoires : celle de Gradlon, de Dahut, de Moizez à sa fille qui semble présente avec lui dans le phare.
Pourtant elle n’est que souvenir, que fantôme.
Mais par cette narration, il nous raconte aussi à nous ces histoires qui sont un merveilleux croisement entre vérité historique et légende bretonne !
Les couleurs utilisées et les dessins rendent ces images plus que jamais vivantes, donnent l’impression que les vagues sont réelles, bougent et risquent de nous emporter n’importe quand.
La vivacité des couleurs et le réalisme des traits rendent les émotions des personnages très fortes et grâce à Emmanuel Lepage nous traversons les époques avec comme point de repère ce phare.
Que vous soyez bretons, amoureux d’histoire, de légende, de la mer, de phare cette œuvre d’Emmanuel Lepage est faite pour vous.
Vous y trouverez forcément un point d’identification et serez emporté, comme par une vague, dans cette splendide bande dessinée !

Par Alexandra